Imarcom.net

Agence de Développement Web

Accueil  >  CBLSA  >  Nouvelles  >  Nouvelles 2014  >  Les algues bleu-vert sont aussi appelées cyanobactéries.

Les algues bleu-vert sont aussi appelées cyanobactéries.

Elles  sont présentes dans le lac St-Augustin depuis longtemps. La plupart du temps, elles demeurent à l’état microscopique mais à cette période de l’été, avec la chaleur intense, elles prolifèrent et s’agglutinent en concentration excessive, ce qui les rend visibles à l’œil nu.

L’eau prend alors une couleur verte et sa texture devient semblable à celle de la peinture ou d’une soupe au brocoli. Ce phénomène se répète d’année après année, au lac St-Augustin car les algues bleu-vert y trouvent une source de nourriture très abondante : le phosphore.

D’où vient ce phosphore :

  • Des engrais utilisés sur les pelouses, dans les aménagements paysagers et en agriculture, à l’intérieur des limites du bassin versant du lac;
  • Des deux marais épurateurs construits qui sont actuellement non-fonctionnels et qui rejettent du phosphore dans l’eau du lac au lieu de le filtrer
  • Des fuites dans le réseau d’égout sanitaire municipal
  • Des mauvais raccordements entre les résidences/commerces/institutions et le réseau d’égout municipal
  • Des sédiments au fond du lac contenant une quantité impressionnante de phosphore accumulé depuis des décennies, et qui peut être remis en suspension dans le lac avec les mouvements de l’eau
  • Des installations septiques désuètes et non conformes

Précautions à prendre quant à l’usage de l’eau en présence de prolifération de cyanobactéries 

Gouvernement du Québec, portail santé mieux-être : http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/algues-bleu-vert/

Recommandations pour la prévention de la prolifération de cyanobactéries dans le lac

Ville de Québec : http://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/propriete/riverains/cyanobacteries.aspx