Imarcom.net

Agence de Développement Web

Accueil  >  MISE EN VALEUR  >  Parcs riverains

Parcs riverains

Une randonnée "SANS TRACE "

Nous vous encourageons à adopter l’attitude du « Leave No Trace » ou « Sans Trace » qui  préconise de réduire notre empreinte écologique sur l’environnement et de ne laisser aucune trace de notre passage dans un milieu naturel. Cette approche gagne en popularité dans les parcs publics à travers le monde. 

Le parc Riverain au lac Saint-Augustin  (Hêtrière et Chemin de la Butte) offre au randonneur un réseau de sentiers pédestres d’environ 7 kilomètres qui permet la détente, l’observation de la nature et du milieu aquatique et la pratique de diverses activités sportives et de plein air.

Le parc est aussi un lieu de rassemblement lors d’actions de mobilisation bénévole  (corvée annuelle de nettoyage des rives du lac, distributions / plantations d’arbres).

SAVIEZ VOUS que le parc Riverain est une zone de conservation, la coupe d’arbres y est minimale ? On vise à dégager les arbres tombés dans les sentiers seulement. Les troncs sont laissés intacts et servent d’habitats à a faune. 

Un rappel de la réglementaiton municipale : Pas de feux ni de vélos dans le parc Riverain.

Merci                                   

          

                                            
   

 

 Source des photos : CBLSA

Le parc Riviera (rue Nautique), plus petit que le premier, offre une aire de détente et un point de vue différent sur le lac.

 

Dans tous les parcs, et surtout ceux qui sont adjacents à un milieu naturel comme le lac Saint-Augustin, il est important de protéger l’environnement. Par exemple, au parc des Riverains, qui est un parc de conservation, la coupe d’arbres est minimale, et vise à dégager les arbres tombés dans les sentiers. Ailleurs dans le parc, les troncs sont laissés intacts et servent d’habitats à a faune.  

Dans ce contexte, nous vous encourageons à adopter l’attitude du « Leave No Trace » ou « Sans Trace » qui  préconise de réduire notre empreinte écologique sur l’environnement et de ne laisser aucune trace de notre passage dans un milieu naturel. Cette approche gagne en popularité dans les parcs publics à travers le monde. 

Par exemple, on suggère aux randonneurs de prévoir un sac pour rapporter les déchets qu’ils génèrent durant la promenade et de respecter la faune et la flore en place en demeurant dans les sentiers aménagés. Ainsi, ils ne prennent rien d’autres que des photos et ne laissent que leurs empreintes de pas !

Pas de feux, pas de déchets, pas de piétinement hors des sentiers !

Merci