Imarcom.net

Agence de Développement Web

Accueil  >  Polluants externes  >  Contaminants

Contaminants

SELS DE VOIRIE ... Lire aussi
La présence d’un tronçon de l’autoroute Félix-Leclerc dans le bassin versant du lac Saint-Augustin contribue par ruissellement à l’apport de sels de voirie au lac, ainsi que l’ensemble du réseau routier municipal.

La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures et la Ville de Québec ont adopté des directives pour l’application réduite de sels de voirie sur ce réseau afin de protéger le lac qui est considéré comme une zone sensible à ces substances. L’usage d’abrasifs (sables, graviers) est alors considéré comme une alternative.

Du côté du citoyen, peut choisir d’appliquer sur sa propriété, un mélange de sable et sel plutôt que du sel pur. La sécurité routière est préservée tout en réduisant la quantité de sels qui est susceptible de se retrouver dans le lac.

PESTICIDES
Les pesticides sont utilisés en milieu urbain et agricole. Ils se retrouvent sur les plantes en place ou sur les particules de sol et peuvent donc être entraînées par les eaux pluviales ou de ruissellement vers le lac. Une fois dans le milieu aquatique, ils sont absorbés par les organismes aquatiques et dérangent leur métabolisme.

LA RÉGLEMENTATION
L’usage de pesticides autour du lac Saint-Augustin est régie par le règlement d’Agglomération de Québec R.A.V.Q. 359 : RÈGLEMENT DE L’AGGLOMÉRATION SUR LES PESTICIDES, LES ENGRAIS ET LES COMPOSTS. Page 4, chapitre II : Article 3. L’application d’un pesticide est interdite à l’intérieur d’une bande riveraine de 300 mètres du lac Saint-Augustin et du lac du Délaissé. La Ville de Québec a produit un dépliant d'information au sujet de ce règlement.

Au-delà de la réglementation, l’usage de pesticides est fortement déconseillé sur toutes les pelouses situées dans le bassin versant, si l’on veut protéger la santé déjà précaire et l’avenir du lac Saint-Augustin. Une alternative : la pelouse naturelle sans engrais, ni pesticides.

COLIFORMES FÉCAUX
Les coliformes fécaux sont des bactéries présentes dans les matières fécales des humains et des animaux. Leur présence dans l'eau n’est pas souhaitable et est potentiellement dangereuse. Les sources de coliformes fécaux sont :
 

  • Les déjections animales  
  • Les eaux usées provenant des installations septiques désuètes, des fuites dans les réseaux d’égouts sanitaires et des branchements croisés entre les résidences et le réseau d’égout municipal

HUILES ET HYDROCARBURES
Les huiles et hydrocarbures proviennent des moteurs à essence et des réservoirs d’essence. S’ils se retrouvent sur la chaussée ou sur le sol, ils peuvent être lessivés par la pluie vers le lac.