En mai, investissez dans la plantation d’arbres et conservez ceux qui sont déjà en place … pour le lac Saint-Augustin !

Les arbres, tout comme les écosystèmes, procurent des services indirects à la communauté que l’on nomme des écoservices. Si l’arbre était humain, il pourrait associer une valeur monnayable à ses écoservices car ils procurent un soutien essentiel à la vie, ils sont le fondement de notre économie et de notre qualité de vie, et surtout, parce que toute la gamme de services qu’ils rendent ne peut être reproduite par l’être humain.

Des recherches menées aux États-Unis indiquent que pour chaque dollar dépensé en arbres urbains, 2,70 $ de bénéfices sont restitués.

Selon Arbres Canada, les recherches prouvent que vivre à proximité d’arbres réduit le risque de mortalité lié à des causes courantes de 8 à 12 %. Des arbres adultes présents dans une cour bien entretenue peuvent augmenter la valeur d’une propriété jusqu’à 30%. Les arbres fournissent aussi de l’ombrage à nos maisons et nos rues, ce qui peut réduire les coûts de climatisation de 20 à 30 %.

La Société Internationale d’arboriculture – Québec mentionne qu’en un an, un territoire de 4 km2 recouvert d’arbres peut éliminer 1000 kg de dioxyde de carbone, soit l’équivalent de ce que produit une voiture roulant jusqu’à 14 000 km. En un an, cette même portion de territoire produit la quantité d’oxygène consommée par 18 personnes. Un seul arbre produit près de 118 kg d’oxygène par an.

Pour la santé du lac Saint-Augustin, les arbres sont aussi essentiels de par leur rôle dans la gestion des eaux pluviales : Intercepter et fragmenter les gouttes de pluie, ralentir leur trajectoire, fournir une litière de feuilles mortes au sol pour le maintenir perméable, favoriser l’infiltration de l’eau sur place, absorber le phosphore des eaux pluviales, retenir les sédiments transportés par le ruissellement, stabiliser le sol en pente et créer de la vapeur d’eau qui tamponne la température de l’air ambiant.

Le CBLSA a donné l’exemple en plantant une quarantaine de jeunes arbres forestiers pour prolonger la forêt du parc Riverain. À la fin de l’été, 100% des arbres plantés avaient survécu la sécheresse estivale !   Ensemble, plantons pour le lac Saint-Augustin !