Imarcom.net

Agence de Développement Web

Accueil  >  BANDES RIVERAINES  >  Conservation des boisés

Conservation des boisés

Le couvert du sol dans le basssin versant, fait toute la différence sur la qualité de l'eau du lac Saint-Augustin (LSA)!

Jadis, l'eau du LSA était claire parce qu'il était exclusivement entouré par la forêt.

Puis, l'humain s'y est installé et a transformé le paysage en réduisant le couvert végétal sur le sol et en introduisant des surfaces imperméables.

La couverture végétale protège le sol contre l'érosion et les boisés agissent en tant que zones tampons naturelles.

En l'absence de couvert végétal, la pluie ne peut plus s'infiltrer facilement dans le sol, elle se met à ruisseler en surface sur le sol imperméabilisé, sur les surfaces imperméables ou même sur la pelouse tondue.

Source : Google Earth

L'ennui, c'est que l'eau qui ruisselle arrache les particules de sol qui contiennent des polluants (phosphore, sels, pesticides, etc...) et les achemine au LSA.

Une fois dans l'eau, les polluants demeurent en suspension ou se déposent au fond dans l'épaisse couche de sédiments accumulée depuis des décennies.

La dynamique de l'eau s'est graduellement transformée de l'infiltration dans le sol au ruissellement sur le sol.

Aujourd'hui, on cherche à ré-équilibrer cette dynamique pour favoriser davantage l'infiltration de l'eau sur place dans le sol, lorsque c'est possible.

Les boisés et le couvert végétal du sol sont importants pour atteindre cet objectif.

REBOISONS, VÉGÉTALISONS, RENATURALISONS !!!!!