Du trèfle de la St-Patrick à celui dans les pelouses

17 mars : Quand on pense à la Saint-Patrick, on pense au vert qui représente l’Irlande. Malheureusement, c’est aussi une couleur qui est associée au lac Saint-Augustin en été, lors des floraisons de cyanobactéries ! Quant au trèfle, on le retrouve de plus en plus dans les pelouses ! Ça apporte de la biodiversité, de la nourriture pour pollinisateurs, de l’azote pour la croissance des graminées. Et le trèfle est plus résistant à la sécheresse prolongée que la graminée du gazon.
Si vous voulez donner un coup de main au Saint-Augustin (LSA), adoptez la pelouse naturelle sans engrais ni pesticides. Semez ou laissez pousser le trèfle dans votre pelouse et tondez-la à une hauteur de 8 cm ou 3 pouces.
La biodiversité par le trèfle
La biodiversité par la brunelle commune
Le trèfle, plus résidstant à la sécheresse que les graminées de gazon