La conservation des arbres, des boisés et des forêts

L’IMPORTANCE DES ARBRES

L’arbre, qu’il soit seul, en boisé ou en forêt, nous offrent des fonctions écologiques essentielles pour le lac Saint-Augustin, son écosystème et sa communauté.

L’arbre fragmente les gouttes de pluie qui s’infiltrent plus facilement dans le sol, évitant ainsi le ruissellement.

  • Il stabilise le sol contre l’érosion.
  • Il filtre les polluants atmosphériques ainsi
    que ceux entraînés par les eaux pluviales.
  • Il fournit des feuilles qui, en se décomposant, contribuent à la formation et l’accumulation d’humus au sol. 
  • Il fournit à la faune de la nourriture et des abris.
  • Il participe à la séquestration du carbone.
  • Il purifie l’air, produit de l’oxygène et contribue au sentiment de bien-être (biophilie) que l’on ressent en nature.
  • Son ombre permet de réduire les frais de climatisation en été. 
  • Il a également des impacts positifs sur notre santé physique et mentale.  
  • Il contribue à la beauté des paysages naturels.

 

L’ARBRE ET SA VALEUR

Un arbre mature a une valeur inestimable. C’est en quelque sorte, une usine d’épuration naturelle. Il est bien implanté dans son milieu, ses racines explore une grande partie du sol et sa canopée (ses branches) le protège.

Selon les espèces, un arbre prend de 30 à 50 ans pour atteindre sa pleine taille. L’arbre prend de la valeur en grandissant, conférant une valeur ajoutée à la propriété.

Avant de couper un arbre mature, peut-on le tailler afin de conserver le système racines-tronc-branches qui assurent sa fonction d’épuration.

Pensons à conserver la canopée existante dans le bassin versant !

LA BIOPHILIE

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on se sent si bien lorsqu’on est en contact avec le lac Saint-Augustin ou son parc Riverain ?  Il semble que ce sentiment de bien-être soit causé par un amour inné pour le vivant.

On se sent naturellement attiré par la nature, car elle nous fait du bien ! Le contact avec la nature est essentiel à notre santé mentale et ce lien est universel. Que ce soit la réduction du stress, le maintien du sentiment de bien-être, l’augmentation de la productivité et de la performance, la propension aux émotions et attitudes positives, la stimulation de la créativité, la réduction de l’absentéisme au travail, etc.

Toutes les plantes, mais particulièrement les arbres ont des effets positifs sur la santé mentale. Ils laissent émaner des odeurs qui agissent de manière positive sur le cerveau. On recommande donc de prendre des marches ou de faire du sport en forêt ou dans les parcs, de visiter des jardins et d’observer le vivant qui nous entoure. Mais, dans notre quotidien, ce n’est pas toujours possible.

Un mouvement mondial en faveur du design biophilique s’amorce actuellement. On transforme notre intérieur en s’entourant d’éléments naturels qui nous procurent des effets psychologiquement similaires. On favorisera l’exposition à un éclairage naturel, des couleurs, des matériaux et des motifs naturels, l’ajout de plantes d’intérieur, d’éléments qui nous permettent de voir ou d’entendre les mouvements de l’eau et l’air ou vent.

On encourage la biophilie dans son environnement en plantant des végétaux, surtout des arbres. C’est bon pour le moral et pour la santé du lac Saint-Augustin !

Le parc Riverain

MAI, LE MOIS DE L’ARBRE ET DES FORÊTS

Plantation 2021 au parc Riverain

Le CBLSA contribue à améliorer la canopée du bassin versant. En 2021, une quarantaine de jeunes arbres forestiers ont été plantés en mai pour prolonger la forêt du parc Riverain.

Et vous ? Avez-vous planté un arbres aujourd’hui ? Un arbre est un investissement. Pour le protéger, il faut d’abord,  planter le bon arbre au bon endroit.

Ainsi, l’arbre profitera des meilleures conditions pour sa croissance et ne deviendra pas une nuisance lorsqu’il sera mature. Vérifiez :

  • Sa zone de rusticité
  • Les dimensions de l’arbre à maturité par rapport
    à l’espace disponible
  • Le degré d’ensoleillement de l’endroit visé
  • Le type de sol, son degré d’humidité et son pH
PARCS URBAINS
 
Le parc Riverain longe le lac Saint-Augustin sur environ 1,6 km de rive. Cette forêt urbaine dont l’entrée est près de l’intersection de la rue de l’Hêtrière et du chemin de la Butte, offre au randonneur un réseau de sentiers pédestres d’environ 7 kilomètres qui permet la détente, l’observation de la nature, du milieu aquatique et la pratique de diverses activités sportives et de plein air.
 
Le parc est aussi un lieu de rassemblement lors d’actions de mobilisation bénévole (corvée annuelle de nettoyage, plantations d’arbres, Rallye-Découverte du lac).

Nous vous encourageons à adopter l’attitude du « Sans Trace » qui préconise de réduire notre empreinte écologique sur l’environnement et de ne laisser aucune trace de notre passage dans un milieu naturel. Cette approche gagne en popularité dans les parcs publics à travers le monde.   Sans Trace Canada

Laissez aucune trace de votre passage
Les arbres, un refuge