La conservation des milieux humides

LES MILIEUX HUMIDES

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques mentionne : “Qu’il s’agisse d’étangs, de marais, de marécages ou de tourbières, les milieux  humides représentent les mailles essentielles de la trame des milieux naturels du territoire québécois. Ces écosystèmes constituent l’ensemble des sites saturés d’eau ou inondés pendant une période suffisamment longue pour influencer la nature du sol ou la composition de la végétation.”

“Il est mondialement admis aujourd’hui que les milieux humides, perçus comme des terres inutilisables par le passé, jouent un rôle crucial dans le maintien de la vie sur terre au même titre que les terres agricoles et les forêts. Les biens et services écologiques qu’ils procurent à la société représentent indéniablement un moteur pour l’économie locale, régionale, nationale et mondiale. Il est donc primordial de conserver ces milieux, particulièrement dans les régions où le développement urbain a contribué à leur dégradation ou à leur disparition.

La conservation des milieux humides et hydriques est au cœur de la mission du Ministère puisqu’ils remplissent d’indispensables fonctions écologiques et qu’ils constituent un maillon déterminant de la biodiversité du Québec. Ainsi, l‘actualisation du cadre légal et réglementaire reflète l’importance de cet enjeu et prévoit diverses mesures pour freiner la perte de ces milieux, et même pour faire des gains en la matière.” Source : https://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rives/milieuxhumides.htm

L’IMPORTANCE DES MILIEUX HUMIDES

Les milieux humides dans le bassin versant assurent de nombreuses fonctions écologiques pour le lac Saint-Augustin, son écosystème et sa communauté.

  • Ils constituent des filtres contre la pollution, un rempart contre l’érosion
  • Ils retiennent les sédiments;
  • Ils régularisent le niveau d’eau du lac;
  • Ils contribuent à la conservation de la diversité biologique;
  • Ce sont des écrans solaires et des brise-vents naturels;
  • Ils participent à la séquestration du carbone et l’atténuation des impacts des changements climatiques;
  • Ils améliorent la qualité du paysage.

Les milieux humides sont des milieux grouillant de vie qui suscitent un sentiment de paix lorsqu’on s’y promène. C’est ce qu’on appelle la biophilie!

LES MILIEUX HUMIDES DU BASSIN VERSANT DU LAC

Le lac Saint-Augustin est entouré par zones de milieux humides d’importance qui sont situées à ses deux extrémités.

LA POINTE NORD-EST

C’est un grand espace situé à l’est du lac et avant la voie ferrée qui est la limite du bassin versant.

Trois milieux humides sont présents sur ces terrains privés situé sur le territoire de la Ville de Québec : Un marais, un marécage et une tourbière boisée.

Ils sont identifiés sur la carte interactive des milieux humides de Canards Illimités.

LA DÉCHARGE DU LAC

La décharge est un ruisseau qui évacue les eaux du lac vers le fleuve. Elle est entouré d’une milieu humide qui absorbe la crue des eaux à la fonte des neiges. Située au sud-ouest du lac, dans le prolongement du parc Riverain, un marécage entoure sa décharge, c’est-à-dire le ruisseau qui évacue les eaux du lac vers le fleuve.

source des cartes : La carte interactive des milieux humides de Canards Illimités