La navigation sur le lac

LA RÉGLEMENTATION

En été 1991, la municipalité de Saint-Augustin-de-Desmaures a demandé au Ministère des Affaires Municipales du Québec, une restriction de vitesse de 55 km/h pour la navigation sur le lac Saint-Augustin. Cette demande a été acceptée. Cette action faisait suite à une résolution du Conseil de la corporation municipale de la paroisse de Saint-Augustin-de-Desmaures, le 21 mai 1991 (Résolution No 217/05/91).

Cette restriction de vitesse de 55 km/h a été ajoutée à la règlementation fédérale canadienne : Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux à l’Annexe IV.1, Art. 961.

Enregistré le 17 avril 2008 et publié dans la Gazette du Canada le 30 avril 2008, ce règlement a été abrogé et s’appelle maintenant Règlement sur les Restrictions Visant l’Utilisation des Bâtiments (RRVUB) où la restriction de vitesse de 55 km/h pour le lac Saint-Augustin.

TRANSPORTS CANADA

Annexe 6, Partie III (Québec), Article 90 du RRVUB

Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec

La navigation sur les plans d’eau au Canada est de compétence fédérale. Le MAMH présente un guide de prise de décision pour l’urbanisme portant sur les limites concernant la navigation de plaisance.

Cours canadien de sécurité nautique :

Guide de sécurité nautique :

Panneau d'affichage 2021
Bouées de contrôle au LSA -2c
Bouée de contrôle 2021

LES IMPACTS SUR LA SANTÉ DU LSA

  • Le lac Saint-Augustin est en état avancé d’eutrophisation
  • Il est de petites dimensions et peu profond (en moyenne 3 mètres ) avec un faible taux de renouvellement de ses eaux.
  • Il possède une épaisse couche de sédiments non-consolidés accumulés au fond, qui emprisonnent des polluants.
  • Il est exposés aux vents.
  • Il est considéré comme une hydrobase, un plan d’eau aménagé pour recevoir les hydravions.  
  • Des embarcations motorisées y circulent, appartenant soit à des riverain(e)s ou soit à de gens venus de l’extérieur.
  • Les mouvements de l’eau peuvent remettre les sédiments et leurs polluants en suspension dans l’eau du lac.

Les mouvements de l’eau du lac sont provoqués par :

  • L’action des vents. La vitesse typique des vents au LSA est estimée à 10 km.
  • L’action des hydravions, dont l’hélice est hors de l’eau. Ils font du bruit au démarrage, mais ils ont moins d’impacts sur les mouvements de l’eau que les embarcations motorisées dont l’hélice est sous la surface de l’eau.
  • L’action des embarcations motorisées, selon le type, la grosseur de bateau, la puissance du moteur et le style de conduite
Le brassage de l'eau sous la surface
L'effet du vent
L'effet des hydravions
L'effet des embarcations motorisées